Sélectionner une page

L’université de médecine de la ville romaine de Cluj-Napoca situé à 2 h 30 de vol de Paris compte plus d’un millier d’étudiants français, cela offre beaucoup de possibilités de rencontres sur place. Cependant, les étudiants sont confrontés à une très forte pression du rythme infernal des études, de l’obligation d’être toujours au top et des attentes familiales. Le constat n’est pas très rassurant, en Romanie un étudiant sur cinq est en difficulté psychologique.

Les longues années d’études, l’éloignement de l’entourage familial, les différences de cultures et de la langue, tout cela réuni constitue un vrai problème qui ne doit pas être négligé. C’est pour cette raison qu’un voyage de quelques jours sur place pour avoir une idée sur son futur environnement pourrait être une bonne idée.

Étant données les multiples opportunités offertes, beaucoup d’étudiants français préfèrent prolonger leur expatriation dans d’autres états de l’Union européenne. Ainsi, l’Allemagne, la Suisse, la Belgique et la Suède font désormais partie des destinations de choix pour les diplômés qui envisagent poursuivre leurs études au-delà des frontières.

Afin de préparer, planifier et organiser votre voyage, Europe Eduss donne des conseils en matière de séjours à l’étranger. Qu’il s’agisse de poursuivre ses études en Roumanie, d’y chercher un stage, un travail ou tout simplement pour découvrir le pays.

Les conditions d’admission à l’université de Cluj-Napoca

Comme pour la plupart des formations payantes du pays, à l’Université de Médecine et de pharmacie Iuliu Hatieganu de Cluj-Napoca la sélection des étudiants étrangers se fait sur dossier et uniquement sur dossier. Ni examen ni entretien ne sont requis. Une procédure relativement simple qui attire les étudiants étrangers et fait beaucoup d’émules parmi les pays européens. La liste des documents à préparer est disponible sur le site internet de l’université.

Pour vivre en Roumanie, un Certificat d’enregistrement (CNP) est indispensable pour les ressortissants français même s’il n’est pas obligatoire d’avoir un visa d’études pour les étudiants de l’UE.

Des cours dispensés en français

Si les cursus universitaires et la durée des études ont été normalisés pour la majorité des états de l’UE, chaque pays reste indépendant de définir l’approche pédagogique et les contenus des matières qu’il souhaite prioriser. Et comme l’indique Europe Eduss, une grande importance est accordée surtout à la pratique.

Comme nous le précise Europe Eduss, tous les cours sont dispensés en français, c’est l’un des grands atouts de l’université de Cluj. En revanche, les étudiants devront apprendre à utiliser la langue de Cioran et d’Ionesco afin d’être capable, dès la 3e année, d’échanger avec les patients dans les différents hôpitaux de la ville, car chaque été, ils exigent que les étudiants romains ou étrangers fassent un stage au sein d’un hôpital de leur pays d’origine.

Enfin, une des particularités des universités de médecine romaine, tous les ans, preuve de l’importance accordée par le système éducatif aux efforts et au travail fournis, les dix étudiants qui obtiennent les meilleures notes sont dispensés de la moitié de leurs frais de scolarité, soit environ 3 000 euros.